Problème de sommeil ?

Vous avez du mal à dormir ? Outre dîner plus tôt, vous pouvez tenter de modifier la composition de votre menu.

D’abord, éliminez le sucre (soyez vigilants, il y a du sucre caché dans de très nombreux produits transformés et industriels, parfois même dans le pain, les plats cuisinés ou les sauces).

Ensuite, testez les pratiques suivantes chacune leur tour plusieurs jours d’affilée pour identifier celle qui vous convient le mieux.

>>> Expérience n°1 : prévoyez à chaque dîner une assiette composée d’au moins 3/4 de glucides à index glycémique bas. Des exemples ? Des céréales comme le blé ou le sarrasin cuites au max al dente, des tubercules comme le manioc et tous les légumes et fruits de votre choix (la banane est super efficace aussi, même si elle est à index glycémique élevé. Pour elle, vous pouvez faire une super exception !) Ces féculents favorisent la sécrétion de l’hormone responsable de l’envie de dormir.

>>> Expérience n°2 : tentez un repas végétal uniquement, en coupant ou mixant les fruits et légumes (oui, vous avez droit au cru, au cuit, à l’huile et au vinaigre et même aux épices !) Si vous n’avez jamais goûté, c’est le moment de planter votre fourchette dans un buddha bowl !

>>> Expérience n°3 : éliminez les protéines animales (viande, œufs, fruits de mer et poisson notamment) et remplacez-les par des protéines végétales (amandes, seitan, soja, pois chiches, haricots Azuki, graines de courge et de chia, orties, ou des algues comme la spiruline…). C’est le moment de faire des découvertes culinaires !